Contactez-nous : 04 79 09 85 55 Lire nos avis ★
Changer de saison
hiver

Le Col de la Madeleine

Accueil > Valmorel en Été > Le Col de la Madeleine

Le Col de la Madeleine

Limitrophe de la commune de Montgellafrey en Maurienne et de La Léchère en Tarentaise, il est le trait d’union entre le massif de la Vanoise et celui de la Lauzière. Culminant à 1993m d’altitude, le Col de la Madeleine offre d’innombrables perspectives.

Col de la Madeleine

Longtemps considéré comme « bout du monde » car dépourvu de route, l’ouverture du col de la Madeleine semblait pourtant stratégique pour la population locale afin de relier entre elles les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise. La décision fut prise en octobre 1949. Pourtant, il faudra attendre 1962 pour que Joseph Fontanet, alors conseiller général du canton de Moûtiers depuis 1956, fasse inscrire la route du col dans les dépenses du département. Deux ans de travaux seront nécessaires pour la réaliser, les derniers 1500 mètres de chaussée seront enrobés en octobre 1967 puis elle sera mise en service officiellement l’année suivante.

Le 6 juillet 1969, elle fut inaugurée en présence de Joseph Fontanet devenu, à ce moment-là, ministre du travail.

Seulement deux jours après cette célébration, l’asphalte neuf accueillait les foulées des coureurs cyclistes du célèbre Tour de France ; c’est alors sa 56ème édition. L’étape reliait Chamonix à Briançon, remportée par le Belge Herman Van Springel, mais une performance notable pour les Français Roger Pingeon et Raymond Poulidor, se classant respectivement 5ème et 6ème. Le Col de la Madeleine est alors gravi pour la première fois, rentrant dans la légende des cols quasiment incontournables à franchir dans l’histoire du Tour. En effet, 50 ans plus tard, 2018 devient l’année de ses 26 ascensions.

Et le cyclisme ne concerne pas que les professionnels. Les amateurs, eux aussi, rêvent de cet exploit !

Si tenter de grimper jusqu’au col est possible de juin à octobre, un évènement sera créé en à l’initiative de Maurienne Tourisme et en collaboration avec l’Office de Tourisme de Valmorel, « Mountain Collection, La Madeleine sans voiture », un rendez-vous convivial pour les amateurs d’air pur. Durant une demi-journée, l’accès au col est interdit à tous véhicules à moteur. Le départ s’effectue depuis Saint-François-Longchamp côté Maurienne et Celliers côté Tarentaise. L’occasion rêvée de pédaler en toute sécurité jusqu’au sommet ! L’évènement n’est naturellement pas réservé qu’aux férus de vélo. Que ce soit à pied, en rollers et même à cheval, venez de nouveau profiter de cette liberté lors de cette 3ème édition, le 4 août 2020. Le temps de redécouvrir un paysage dépollué, à l’écoute, peut-être, du sifflement des marmottes et du tintement des « carrons » des troupeaux d’abondances ou de tarines qui pâturent paisiblement l’herbe fraîche, fondamentale pour la future fabrication du Beaufort.

Vélo de route Valmorel

Si la route menant au col est vénérée par les motards, camping-caristes et autres aficionados du cyclisme, le mois de novembre signe la fin de saison estivale, les barrières s’abaisseront pour clôturer l’accès, tant côté Maurienne que Tarentaise, et les couleurs automnales laisseront place à l’or blanc.
La période hivernale est particulièrement appréciée par la clientèle des stations de ski, venue de tous horizons, brûlant d’impatience de dévaler les pistes de ski, à la recherche d’un grand bol d’air frais.

Col de la madeleine hiver

En effet, si les stations de Saint-François-Longchamp et Valmorel sont longtemps restées indépendantes, 1990 est une année charnière pour les deux communes. Elles décidèrent d’unir leur destin et les stations regroupées déposèrent le nom de « Grand Domaine ». Cette alliance propose alors 165 kilomètres de pistes pour les skieurs. Si la desserte au col, revêtu de son manteau blanc, est rendue plus facile du côté de Saint-François-Longchamp par le télésiège de la Lauzière, la station de Valmorel n’est pas en reste. Le télésiège de la Grande Combe est d’abord le seul permettant l’accès à la Maurienne puis, en 2006, la technologie s’invite au cœur de la station : le télésiège débrayable 6 places de la Madeleine sort de terre. Une innovation pour le domaine skiable. Assurant confort, sécurité et rapidité pour la clientèle, il sera le digne remplaçant du télésiège de la Grand Combe, démonté en 2010.

Hiver, été… Des saisons diamétralement opposées, mais un unique but : faire de ce col un site touristique incontournable, préservé et riche.

S’il est sans doute moins célèbre que le Col de l’Iseran, le Col de la Madeleine a pourtant tout d’un grand.